Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'agenda Haute-Garonne avec Foxoo
foxoo   twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceHaute-Garonne |  J'annonce
Vos évènements relayés sur Twitter !  Mode d'emploi

Votre proposition de


Copiez-collez ci-dessous le code du lecteur exportable d'un site de partage vidéo comme Youtube, Dailymotion,etc ...

Vous pouvez ajouter un texte d'explication avant ou après le code du lecteur vidéo, ou un lien vers votre site web.

Code antispam : 7395 > Recopier le code à 4 chiffres >>>



 

Le mardi 02 mai 2017 à Toulouse.

Notre modèle de développement, industriel et normalisé, grâce auquel on a répondu aux crises du logement du siècle passé, offrant au plus grand nombre l’accès aux conditions de vie moderne, au plan technique et sanitaire , ne parvient plus aujourd’hui à répondre aux besoins des populations les plus pauvres, dont une part croissante perd aujourd’hui l’espoir d’accéder à un habitat digne de ce nom.

Dans l’habitat populaire ancien, dit vernaculaire, comme dans bien des pays moins « développés » que le nôtre, les communautés locales construisent par elles-mêmes avec les ressources disponibles localement, ou font appel au savoir-faire de leurs proches, selon une économie informelle et solidaire, en “circuit court“, comme on dirait aujourd’hui. Dès lors les personnes sans logement décent, et souvent sans travail, ne pourraient-elles, dans certaines conditions, travailler à leur propre logement ?

Elles renoueraient ainsi avec un certain sens du verbe « habiter » autrefois indissociable du verbe “bâtir“. Et si l’on peine à imaginer nos villes emplies de campements précaires ou de « bidonvilles », n’est-il pas temps précisément d’anticiper et d’envisager qu’une autre économie de la construction, moins formelle, soit également possible, et qu’un nouvel habitat social puisse se développer, où les plus modestes pourraient bâtir pour eux-mêmes des constructions simples, poétiques, belles et durables, les aménageant par eux-mêmes et pour eux-mêmes, selon leurs besoins, leurs désirs, et leurs savoir-faire ?

ENTREE LIBRE Organisé par Faire Ville AERA au CCHa Centre des Cultures de l'Habiter - 5 rue St Pantaléon, 31000 Toulouse - Tél. 05 61 21 61 19 - EMAIL - www.faire-ville.fr

CCHa [ Centre des cultures de l'habiter ]

5 rue St Pantaléon, 31000 Toulouse
Débute à 18H30